L’affaire Soleilland

En 1907, le gouvernement du président Fallières proposait l’abolition de la peine de mort. Mais, lorsqu’éclata l’affaire Soleilland, celle-ci fit un tel vacarme qu’on dut en reporter le vote. De repport en repport, il fallut attendre soixante-quatorze ans, avant de voir la peine capitale disparaître.

Dans ce nouveau feuilleton audio l’histoire de celui dont toute la France réclama la tête.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.